Menu

11.4.17

Philippines #5 : 5 Jours sur l'île de Siquijor / Apo Island


Siquijor

Cet article sera un peu long, car 5 jours = beaucoup beaucoup de choses et de photos ! Comme je l'ai dis dans les articles précédents, en préparant mon voyage j'ai eu du mal à trouver de bonnes informations, alors je préfère partager le maximum de choses !

Je vous ai laissé dans mon dernier article sur l’île de Bohol, et après quelques heures de ferry nous voilà sur l’île de Siquijor.

Elle est au sud-ouest de Bohol, juste en face de Dumaguete.

Je ne pense pas que nous aurions fait cette île si la sœur de mon amie ne nous l’avait pas conseillé. Dans les guides elle n’est pas beaucoup mise en valeur, alors que ça a été une superbe découverte et nos meilleurs souvenirs. Nous avons adoré cette île : reposante, luxuriante de végétation... la jungle et le rêve !

L'île est restée très typique et pas très touristique, donc calme. Un petit coin de paradis !
Cette île a également une histoire : elle est associé a des légendes de chamanes et de sorciers, ce qui la rend un peu mystique.

Apparemment, il existe encore des guérisseurs cachés dans les montagnes, créant des potions avec des plantes.. à vous de les trouver ! Personnellement, je n'ai pas trop ressenti ce coté mystique, et en tout cas le tourisme n'est pas axé sur ces légendes.

A la base, nous avions prévu 3 jours sur Siquijor, et de terminer par une nuit sur Apo Island, pour voir les tortues.
Mais après avoir lu plusieurs choses, c'était quand même tendu de passer une nuit sur Apo (petite île très peu desservie), et rentrer en ferry pour prendre un avion le lendemain. Tout change tellement vite ici qu'on ne voulait pas rester bloquées à cause d'une tempête ou autre.
Nous avons donc été sur Apo Island seulement une journée grâce à une excursion organisée par un hôtel de Siquijor. Je vous raconte tout plus bas.
Nous avons donc passé au total 5 jours sur Siquijor, et nous ne l'avons absolument pas regretté !!


Concernant le ferry, nous l’avons pris du port de Tagbilaran à Bohol. Nous avions réservé un taxi la veille à l’hôtel pour être sûres d’y arriver sans encombres.
Renseignez vous bien sur les horaires des ferry, et surtout si ils n’ont pas été annulés pour cause de tempête ! Ils ne rigolent pas avec ça ici, comme vous pouvez le voir dans mon article précédent.

Arrivé au port, il y avait une sacré queue, on a eu donc un peu peur de ne pas pouvoir embarquer à temps. Il faut toujours prévoir large aux Philippines, donc faites en sorte d’être bien en avance.
Finalement on a eu de la chance car une caisse s’est ouverte devant nous. Mais attention, il ne faut pas être pressé !
Comme disait les français avec qui j'étais dans la file « ils déchirent, ils agrafent, ils redéchirent encore... »
Nous avons pris la compagnie Ocean Fast Ferries et nous avons payé la traversée Bohol/ Siquijor 910 pesos (Environ 18€).
Et quand on pense que tout est ok, non il faut enregistrer les bagages ailleurs et repayer 150 pesos pour nos sac à dos (3€) !
Là on se dis c'est bon c'est ok, mais non au moment d'embarquer on doit encore payer cette fois-ci la taxe du port (20 pesos) !
Le parcours du combattant je vous dis.

Nous avons pris le ferry de 10h30, et il me semble que nous sommes arrivées à Siquijor vers 14h/14h30.
Car pour aller de Bohol à Siquijor, le ferry passe par Dumaguete, et il y a un petit arrêt.
Le ferry est assez confortable, mais également bruyant. J'ai quand même réussi à dormir dedans avec des boules quies !

Arrivé à Siquijor, le dépôt des bagages se fait au bord de l’eau… je vous avoue qu’on prie très fortement pour qu’il n’y ai pas une valise qui finisse dans la mer ! Je me demande d’ailleurs comment c’est pas arrivé.
Notre première impression de l'île est très positive : tout est très vert, et elle semble beaucoup plus naturelle que Bohol.
Sur Siquijor, les taxis et touktouk sont plutôt bien organisés. A la sortie du port, il y a un grand panneau avec les tarifs réglementés en fonction d’où vous devez vous rendre.



                  • Notre hôtel

Notre hôtel se situait tout en haut de la pointe de l'est de l'île, nous avons donc pris un touktouk pour nous y rendre. 17km en touktouk, c'est long et ça secoue !! Mais la route longeant la mer était super belle.
Nous logions au Kiwi Dive Resort, que j'avais trouvé dans le lonely planet.
Nous avions réservé une petite maisonnette car la sœur de mon amie nous rejoignait deux jours après.... et quelle surprise en arrivant !!
L'hôtel est situé sur deux niveaux : on arrive par le haut où il y a quelques chambres, puis une seconde partie est en contrebas avec le restaurant et un autre bungalow, au pied de la plage... et c'était le notre !!!

Siquijor Kiwi Dive Resort
Notre petit bungalow...

Siquijor Kiwi Dive Resort
... et la vue de la chambre !

Siquijor Kiwi Dive Resort

Je ne vous dis pas l’excitation en découvrant ça... une petite maison quasi les pieds dans l'eau avec vue mer !
A l'intérieur, un grand lit double, un frigo, un ventilateur, une grande salle de bain avec douche solaire, et un étage avec deux lits.
Sur le site, c'est le cottage n°1, et le coût par nuit était de 1290 pesos, soit 26€ la nuit (pas par personne, juste la nuit!). 
L'hôtel était vraiment top. Peut être un peu loin de tout, mais justement au calme. De la route, un long chemin d'environ 500m fait qu'il est situé au vrai calme.
Une plage avec absolument personne, que pour nous, un personnel gentil et attentionné... nous avons passé un super séjour.
Vous pouvez également réserver des plongées, et même passer vos niveaux. 

Dès notre arrivée, nous avons loué un scooter pour les cinq jours sur place. Il suffit de demander à la réception de l'hôtel et ils s'en occupent pour vous. Le scooter arrive directement chez vous !

Il me semble que nous avons payé 350 ou 400 pesos par jour pour la location (environ 8€).
C'est vraiment la meilleure solution, vous êtes libre de vos mouvements et vos déplacements, et les routes sont en très bon état avec peu de circulation. Ça a été un vrai plaisir de conduire sur Siquijor, partout les routes sont agréables : on passe de la jungle à la ville, puis à la mer, les gens vous sourient et vous font coucou... c'est vraiment super.

Pour l'essence, vous avez des petits magasins un peu partout sur l'île. Ils vous vendent l'essence dans des bouteilles en verre de Coca ou Pepsi, c'est assez marrant !

Nous sommes donc arrivées à l’hôtel en milieu d'après midi et après avoir mangé (on peut commander n'importe quoi à n'importe quelle heure, c'est top!), nous avons été faire notre premier snorkelling et faire une balade sur la plage devant l'hôtel.
Notre première plongée nous enchante pour la suite : déjà, c'est la première fois que je fais du snorkelling dans un tel contexte, et ensuite... des coraux, des ban oursins et des petits némo !!
Pour notre balade, c'était la marée basse, et en se retirant la mer nous a laissé des ban d'étoiles de mer assez incroyables et une ambiance particulière avec les quelques mangroves...

Siquijor Kiwi Dive Resort plage

Siquijor Kiwi Dive Resort plage

Siquijor Kiwi Dive Resort plage

Siquijor Kiwi Dive Resort plage

Siquijor Kiwi Dive Resort plage

Siquijor Kiwi Dive Resort plage

Siquijor Kiwi Dive Resort plage

Siquijor Kiwi Dive Resort plage

Nous terminons notre première courte journée avec un magnifique coucher de soleil, avec l'impression que les vraies vacances commencent seulement maintenant. Il fait beau, tout est calme... et nous sommes impatientes de découvrir la suite !

Siquijor Kiwi Dive Resort plage

Siquijor Kiwi Dive Resort plage

Siquijor Kiwi Dive Resort plage

Siquijor Kiwi Dive Resort plage


  • Jour 1 - Siquijor Ouest



Après un petit dej face à la mer, direction l'Ouest de l'île en scooter. Nous avions un scooter pour deux, et l'hôtel nous avait donné gentiment une carte : indispensable pour se repérer !!
Même si avec une carte on a quand même réussi à se perdre à quasiment chaque visite.. vous êtes prévenus !

Déjà, nous voulions aller voir l’Église de Siquijor, car selon le Lonely Planet on pouvait monter dans le clocher. Je ne sais toujours pas comment on s'est débrouillé, mais on l'a loupé !


Sur la route de notre premier arrêt, nous nous sommes arrêtées réserver notre excursion sur Apo Island à l'hôtel Coco Grove Beach Resort (l'hôtel 5 étoiles « Luxe » de l'île) pour le dimanche.
Il y a un nombre de personnes minimum à atteindre pour que la sortie soit organisée, et du coup ils vous appellent (nous à l'hôtel) pour confirmer ou non.

Je vous décrit tout le déroulement de la sortie plus bas.


                  • Lugnason Falls


Notre premier arrêt a donc été les « Lugnason Falls », près de San Juan, une jolie cascade bleue turquoise au milieu de la végétation, où l'on peut se baigner dedans.
Et qui est ce qui a glissé sur la paroi et qui est tombé dans l'eau sous l’œil d'une douzaine de touristes chinois ? C'est bibi...

Siquijor Lugnason Falls

Siquijor Lugnason Falls

Siquijor Lugnason Falls

Siquijor Lugnason Falls


A l'endroit où l'on gare notre scooter, il y a des jeunes qui font du karaoké, comme ça, normal, en pleine nature avec la télé et tout ! C'est le sport national du pays, il y en a partout sur tous les bords de la route ! 





                  • Balete Tree


Direction ensuite le Balete Tree... après s'être perdue 3 ou 4 fois (ce n'est que le début) et s'être fait aidé adorablement par des philippins qui nous ont vu galérer au bord de la route avec notre carte, nous avons finalement réussi à le trouver. En fait, il est juste au bord de la route !
C'est un arbre vieux de plus de 400ans, avec pleins de lianes, et un bassin à ses pieds avec plein de petits poissons qui vous mangent les peaux mortes.. une fish pedicure gratuite au milieu de la jungle !
Je n'avais jamais testé, et c'est une sensation vraiment bizarre !!

Siquijor Balete Tree

Siquijor Balete Tree

Siquijor Balete Tree

Siquijor Balete Tree

Au pied de l'arbre, vous trouverez plein de petits souvenirs très sympathiques, ainsi que de la « street food ». Manger à deux pour 50 pesos (1€) un super bon plat de nouilles sautées, c'est le pied !


                  • Cantabon Cave


Nous décidons ensuite de partir pour la grotte Cantabon située au centre de l'île.
C'est une grotte apparament incontournable qui se visite obligatoirement avec un guide car c'est un peu de la spéléologie.
Selon le Lonely Planet, la grotte est « aisément accessible ». Je ne sais pas comment ils ont fait, mais nous, on a eu droit à un looong chemin de galère au mileu de la forêt, où absolument rien n'est indiqué, et où l'on demande notre chemin à chaque croisement !
Heureusement la route était bétonnée, les vues belles et les gens tellement gentils.

Siquijor

Siquijor

Nous arrivons finalement à cette grotte, mais elle est déserte. Nous nous attendions à trouver des gens et des guides ! Il fallait en fait réserver un guide avant dans le village de Cantabon.
Nous sommes arrivées un peu tard dans l'après midi, et nous n'avions pas le courage de retourner au village chercher quelqu'un. Tant pis !
Nous repartons sur la route afin de rentrer à l'hotêl, en suivant la carte. Nous pensons aller tout droit vers l'est afin de rejoindre la grande route.

Sur le retour, nous atteignons (sans savoir que c'est ça) le point culminant de l'île, où une plateforme d'observation domine toute l'île.. magnifique !

Siquijor

Siquijor Viewpoint

Siquijor Viewpoint

La descente en scooter est beaucoup moins agréable, la route est interminable, en très bon état mais longue et presque que en descente, j'ai tout le temps la main sur le frein.
En consolation nous avons toujours la gentillesse des gens qui vous font coucou, les enfants rentrant de l'école qui vous tendent la main pour que vous tapiez au passage.. C'est un super souvenir.

Nous arrivons au bout de la route, et nous pensant à l'est nous prenons à gauche pour retourner vers le haut de l'île. Après quelques kilomètres, nous passons devant quelques endroits familiers... Bizarre ! On se rend compte finalement qu'on est déjà au Nord, proche de la ville de Siquijor, et que nous sommes parties complètement dans l'autre sens ! Vive le sens de l'orientation..

En tt cas, le tour de l'île peut se faire en une journée. Tout es rapidement accessible (à part la grotte).

Nous terminons la journée par ce qui va devenir la coutume : le coucher de soleil du soir sur la mer !

Siquijor Sunset

Siquijor Sunset

Siquijor Sunset

Siquijor Sunset


  • Jour 2 - Snorkelling



Le deuxième jour, la sœur de mon amie nous rejoignait, nous sommes donc restées à l'hôtel la journée à faire du snorkelling sur la plage juste devant.
Au programme : des coraux, des poissons, des étoiles de mer et des oursins...

Pour le snorkelling, nous avions emmené notre matériel, c'est à dire des palmes, des chaussures de mer et surtout surtout... le super masque EasyBreathe de Décathlon, où je vous faire l'entière revue ICI. Mais pour faire simple, il est top !
Nous avions bien sûr la Gopro, ce qui nous a permis de garder des super souvenirs !

La plage devant l'hôtel n'était pas un super spot, mais pour nous c'était très bien. C'était ma première fois et le moindre truc m'émerveillait ! Le seul bémol est qu'il y a environ 100m où il faut marcher dans l'eau car on a pied, et où il y a pas mal d'oursins. Il faut faire bien attention.

Je vous laisse avec les photos !

Siquijor Kiwi Dive Resort

Siquijor Kiwi Dive Resort snorkelling

Siquijor Kiwi Dive Resort snorkelling

Siquijor Kiwi Dive Resort snorkelling

Siquijor Kiwi Dive Resort snorkelling

Siquijor Kiwi Dive Resort snorkelling

Siquijor Kiwi Dive Resort snorkelling

Siquijor Kiwi Dive Resort snorkelling

Le soir venu, nous avons essayé de trouver un scooter pour la sœur de mon amie, sachant qu'il y avait encore deux jours à passer sur l'île, et qu'on devait rejoindre le Coco Grove à 7h du matin le lendemain.
Malheureusement, il n'y en avais pas de disponible ! Nous sommes parties avec le scooter a Larena, la ville à coté de l'hôtel, mais en vain. Nous avons donc réservé un touktouk pour le lendemain matin pour venir nous chercher à l'hôtel et nous emmener à l'autre.. Ce fût un long trajet !!

On a ensuite terminé la journée avec un petit cocktail/bière sur la plage au coucher du soleil, toujours de plus en plus beau... 

Siquijor Kiwi Dive Resort plage

Siquijor Kiwi Dive Resort plage

Siquijor Kiwi Dive Resort plage

Siquijor Kiwi Dive Resort sunset

Siquijor Kiwi Dive Resort sunset

Siquijor Kiwi Dive Resort sunset

Siquijor Kiwi Dive Resort sunset


  • Jour 3 - Apo Island


Ce jour là, nous nous sommes levées aux alentours de 6h du matin (ca pique) pour ensuite faire 1h de Touktouk jusqu'au Coco Grove Beach, lieu de départ pour la journée sur Apo Island. L'excursion nous a été confirmée !

L'hôtel Coco Grove organise les excursions sur l'île d'Apo Island à la journée, en partenariat avec l'hôtel Liberty Lodge d'Apo Island.
Cette excursion coûte 1800 pesos, c'est à dire 36€, mais tout est compris : le trajet aller-retour en bateau, le snorkelling avec les tortues et le repas sur place le midi. J'ai trouvé ce prix très raisonnable, car vous n'avez rien à débourser de plus, juste à monter dans le bateau et profiter.
 
Arrivées finalement en avance, nous nous sommes pris un bon petit dej dans un restaurant juste à coté avant de patienter sur la plage de l'hôtel.

Siquijor San Juan

Siquijor Coco Grove

On embarque sur le bateau, et c'est parti !
Le voyage dure environ 1h.
Et... nous avons eu la chance de croiser des dauphins !!
Je vous jure qu'a ce moment là, je me suis dis « Je suis sur un bateau pour aller nager avec des tortues, et je croise des dauphins... je peux mourir tranquille ! »

Apo island

L'île d'Apo ressemble de loin à une île déserte, une île qu'on voit dans les films d'aventure ! J'ai adoré voir cette île rocheuse de loin, et s'en rapprocher comme si on partait à l'aventure.

A notre arrivée, il y avait une fête familiale sur un bateau traditionnel. C'était assez chouette à voir !
Et puis cette eau translucide et les fonds turquoises...

Apo island

Apo island

Apo island

Apo island

Apo island

A peine arrivées, on nous emmène au bord de la plage.
Ca y est, on va voir les tortues !
C'est bien organisé, nous partons en groupe avec un guide, sans doute pour éviter les débordements et protéger les tortues.
L'île d'Apo est une réserve, elles sont donc dans leur habitat naturel, elles ne sont pas nourries pour être là par exemple.
Le fait qu'il y ai des guides afin de surveiller est rassurant, car je pense que des touristes, notamment les Chinois (j'en ai vu se passer chacun leur tour dans les mains une étoile de mer et faire des selfies.. j'ai trouvé ça odieux.) peuvent se croire tout permis comme les toucher.
C'est vraiment très tentant ! Les fonds sont peu profonds, et j'ai pu nager à coté d'une tortue pendant au moins 5 minutes, c'était tout simplement magique. Elle était à un mètre de moi, j'avais TELLEMENT envie de la toucher, voir ce que ça faisait, mais je savais que ce n'était pas bien et surtout pas normal.
Je l'ai juste observé, et elle a continué de nager comme si de rien était, et rejoindre ensuite la mer plus profonde. Je vous jure, j'en ai pleuré dans mon masque..

Apo island tortues

Apo island tortues

Apo island tortues

Il y avait également plein de chouettes poissons, et j'ai réussi à prendre une famille de Nemo ! J'adore cette photo, le Nemo était téméraire et ne partait absolument pas, comme si il défendait sa maison !

Apo island tortues

Apo island tortues

Nous sommes ensuite allés à l'hôtel partenaire du Coco Grove, le Liberty Lodge, où le repas nous attendait (compris dans l'excursion).
Nous avons eu ensuite un peu de temps libre pour se baigner, bronzer sur les transats, et faire un tour dans le village.

Apo island liberty lodge

apo island

Après le temps libre, retour sur le bateau qui nous emmène un peu plus au large de l'île dans des fonds un peu plus profonds, toujours pour observer les tortues.
Ici c'est plus aléatoire. On sait qu'elles sont dans le coin, mais il faut les trouver ! On nage donc énormément.
Un moment, nous nous rejoignons avec mes amies pour reprendre un peu notre souffle, en disant que les tortues étaient plus rares quand soudain, on voit une petite tête de tortue sortir de l'eau puis replonger juste à coté de nous ! C'était incroyable, et nous avons pu suivre cette tortue un long moment..

Apo island tortues

Apo island tortues

Apo island tortues

Le retour en bateau a été plus rude, avec une forte houle et des vagues inondant le bateau ! Beaucoup on eu le mal de mer, et moi j'ai réussi à dormir... improbable ^^
Nous sommes rentrées juste à temps pour le coucher de soleil (retour en touktouk également).
Je termine cette journée en ne réalisant pas trop ce que nous avons vécu ! C'était tout simplement magique.



Si vous êtes de passage sur Siquijor, je vous recommande sans hésiter cette exursion : tout est compris, encadré et bien organisé, et surtout dans le respect de la faune et la flore, ce qui peut être rare dans ce genre d'excursion !

Apo island tortues


  • Jour 4 - Siquijor Sud et Est

Ce 4e et dernier jour, après avoir finalement trouvé un scooter pour mon amie, nous sommes parties direction le Sud et l'Est de l'île.



                  • Cambugahay Falls




Notre premier arrêt fût les cascades de Cambugahay, à coté de la ville de Lazi.
L'accès est assez simple, vous avez en haut un parking. Le parking est surveillé, vous devez payer une taxe, qui garantit (il me semble) la sécurité. Ce n'était pas très cher, peut être 50pesos il me semble.

Attention, dans ces cascades les vols sont fréquents et organisés, il y a des écriteaux partout. Des jeunes sont cachés dans les arbres et en profite pendant que vous avez le dos tourné pour dérober vos affaires.
Personnellement, je n'ai remarqué personne, et de toute facon nous avons pris nos précautions en laisser toujours une de nous trois pour garder les affaires.
Pour accéder aux cascades, il faut descendre beaucoup, beaucoup de marches.. imaginez la remontée après !



L'endroit est super chouette, une oasis de fraîcheur au milieu de la jungle. L'eau était blanchâtre car il avait plu quelques jours avant, mais ça n'enlevait rien à sa beauté.

On peut se baigner sans problème, il y a une corde d'où on peut se jeter dans l'eau, et on peut même aller sous la cascade !









                      • Lazi


Nous sommes ensuite passées par Lazi, afin de voir la jolie église et le couvent. J'ai beaucoup aimé l'architecture.





Le reste de l'après midi fût assez aléatoire.
Après avoir fait une pause repas dans un petit restaurant que la sœur de mon amie connaissait (il me semble que nous sommes retournées du coté de San Juan), nous sommes allées voir la plage de Kagusua indiquée sur le Lonely Planet.
Une plage assez isolée, qui selon nous devait être avant un complexe hôtelier. Il y a quelques ruines de bâtiments à proximité.







                  • Salagdoong beach


Nous nous sommes ensuite rendues à la Plage de Salagdoong situé plus au nord vers Maria.
Selon le Lonely Planet, c'est un complexe hôtelier et aquatique, avec des toboggans se jetant dans la mer... je ne vous explique pas la déception en arrivant.
Déjà, avant de rentrer dans le complexe, il faut payer un droit d'entrée à l'endroit. Ça nous as un peu rebuté mais bon, pourquoi pas.
Et là, nous découvrons effectivement un complexe, mais à moitié à l'abandon. Nous n'avons pas compris, et nous ne comprenons toujours pas malgré nos recherches ce que c'était.
Il y a effectivement une belle piscine aménagée, mais vide.

Des toboggans et un plongeoir se jetant dans la mer, mais il faudrait me payer pour le faire tant ils semblent hors d'usage. C'était très bizarre... nous ne sommes donc pas restées longtemps, puis le soleil se couchait.



    Au retour, la nuit était tombée, et la route passait dans une forêt où les arbres étaient un peu biscornus... on s'est crûes dans la forêt de Blanche neige ! Ça c'était chouette :)


    C'était notre dernier jour complet sur Siquijor ! Le lendemain, direction Dumaguete, puis Manille, pour ensuite atteindre les rizières de Banaue ! Tout ça dans le prochain article :)

    • Bilan sur Siquijor


    Si vous voulez un endroit calme, apaisant, convivial et surtout naturel, Siquijor est faite pour vous !

    Vous aurez le choix entre la mer, les cascades, les grottes, les promenades dans la végétation.. tout en prenant son temps. En 4 jours complets (sans compter l'après midi où on est arrivées), nous avons fait une grande partie de l'île en prenant notre temps et en étant jamais pressées ! Nous n'avons aucun regret, nous n'avons pas eu l'impression de louper quelque chose et nous avons même eu le temps d'aller sur Apo Island nager avec les tortues.

    Nous avons vraiment adoré notre séjour sur cet île.

    Les gens sont adorables, c'est très reposant et on se sent très à l'aise. La végétation est luxuriante, et je crois que c'est la première chose qui m'est venue à l'esprit : on est dans la jungle !
    Je ne crois pas avoir vu un point négatif.
    J'ai peut être été déçue du snorkelling, je m'attendais à voir plein de poissons et de coraux, mais ça m'a beaucoup plus quand même.

    Je me suis sentie bien et dépaysée, et je pourrais y retourner sans problème !

    Autre point important : à part l’hébergement et les repas, nous n'avons pas dépensé grand chose car finalement, les activités s'est juste profiter de la belle nature !

    ><

    Désolé pour la longueur de cette artcile, mais je le répète j'ai envie d'être le plus complète possible afin de bien montrer ce qu'on peut faire sur une journée, les prix, le temps que ça prends...

    A bientôt pour la suite dans les rizières de Banaue !

    >> Pour retrouver tous mes premiers articles sur les Philippines, cliquer ICI :)

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire